Deficalisation
Publié le - 1019 v. -

Déficalisation 2014 - que faire ?

Les hausses d’impôt sont courantes actuellement et les contribuables cherchent le moyen de payer moins pour cette année 2014. Différents dispositifs de défiscalisation sont encore en vigueur et les intéressés disposent encore de quelques semaines pour effectuer un investissement défiscalisant une partie de leurs revenus. Les investisseurs immobiliers peuvent profiter aujourd’hui d'un large panel d’avantages fiscaux. Bien que la déduction fiscale soit soumise à un plafonnement global, il va sans dire qu’en bénéficier est plutôt lucratif.

Quelques exemples de dispositifs encore en vigueur pour 2014

Plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière sont actuellement effectifs. La loi Duflot 2014 propose 18 % de réduction d’impôts si l’investisseur met en location durant 9 ans son bien immobilier neuf dont la valeur d’acquisition est inférieure ou égale à 300 000 euros. Puis, il y a la loi Bouvard qui permet aux investisseurs dans les résidences de service de bénéficier d’une réduction de 11 % et d’une récupération de la TVA s’ils consentent à louer son bien pendant 9 ans.


En outre, la loi Malraux est intéressante pour tout contribuable qui achète un immeuble ancien dans le but de le rénover. Il peut ainsi profiter d’une réduction d’impôt de 30 % sur les travaux engagés si le bien est situé dans le Secteur Sauvegardé ou de 22 % sur les travaux réalisés si le bien est localisé en zone de protection du patrimoine urbain ou paysager. Le logement doit être loué dans les 12 mois suivant la fin de la restauration.

D’autres moyens de payer moins d’impôt

Les investissements immobiliers ne sont pas les seuls à procurer des avantages fiscaux. La défiscalisation financière, représentée par la loi Girardin Industrielle, est également un moyen efficace de réduire les impôts à payer. Tout contribuable qui investit dans les Départements et Territoires d’outre-mer auprès de sociétés évoluant dans différents secteurs (agricole, industriel, commercial ou artisanal) peut profiter d’une réduction d’impôt de 38,25 % à 53,55 % du montant hors taxe de l’investissement engagé, grâce à la défiscalisation financière.


En constituant une épargne retraite défiscalisée, les contribuables peuvent bénéficier d’une réduction non négligeable. En effet, les sommes investies sur les contrats Madelin ou sur les Perp sont déductibles du revenu imposable. Par ailleurs, ceux qui investissent dans des plan épargne en actions ou des contrats d’assurance vie diminuent sur la durée également leurs revenus imposables.
Diminuer sa facture fiscale est ainsi possible en cette période où les hausses d’impôt sont fréquentes.

Laissez votre commentaire à propos de cet article